Rencontrez Anna

Rencontrez Anna

à propos de vous, quel est votre rôle dans l’équipe ?

Je m’appelle Anna, et je m’occupe de tout ce qui concerne la partie maternité de substitution, depuis le recrutement et les tests initiaux des candidates jusqu’au suivi post-partum jusqu’à 1 mois et demi après l’accouchement. Un peu plus de détails : une fois que nous avons des embryons assez bons pour être transférés – je commence à chercher la gestatrice, en tenant compte des exigences de la clinique et des futurs parents.
J’essaie également de matcher des personnes qui auront probablement quelque chose en commun, ce qui contribue à réduire le stress de tout le processus du programme lorsque vous et votre mère porteuse pouvez parler et vous connaître un peu mieux. La maternité de substitution est une question de confiance, et vous ne pouvez pas établir cette confiance si vous n’avez pas de place pour la communication.

De plus, j’ai beaucoup de responsabilités organisationnelles telles que : la communication avec la clinique de fertilité, la participation aux visites médicales pendant la préparation de l’endomètre, le contrôle et la préparation des documents nécessaires et des certificats médicaux, le contrôle de toutes les analyses/ tests nécessaires et supplémentaires, l’organisation de la surveillance de la grossesse, le remboursement des frais de transport, des médicaments et des vitamines. Je me charge aussi de la relocalisation de votre gestatrice – plus précisément : la recherche et la location d’un logement confortable à partir de la 28e semaine (pour des jumeaux) et de la 32e semaine (pour un seul fœtus) de grossesse.
Et pour finir, je me charge de l’organisation de la maternité et des soins post partum. Il est essentiel de mentionner que j’ai une employée fantastique – Tanya, qui me seconde pour les rendez-vous médicaux, ne pouvant me dédoubler.

Que faites-vous pendant votre temps libre ?

Je suis une amoureuse des chiens ! J’ai en deux adorables et c´est une passion. Par conséquent, je fais du bénévolat de temps en temps dans des refuges pour animaux et je fais régulièrement des dons.
Je suis également une grande fan de livres et d’articles scientifiques (principalement médicaux) et je passe beaucoup de temps à explorer de nouvelles choses. Expérience antérieure – quelle expérience professionnelle possédez-vous ?

Quelle est votre formation, vos études ?

Je suis titulaire de deux diplômes – une licence en langues chinoise et anglaise et une maîtrise en affaires internationales. Mon Alma Mater est l’Université nationale Taras Shevchenko de Kiev. Les deux meilleurs mots pour décrire mon expérience globale sont : coordination et gestion, ce qui va souvent de pair avec l’aide aux autres.
J’ai trouvé mon premier emploi peu après mon 18e anniversaire, lorsque ma mère m’a demandé de l’aider dans une fondation caritative dans laquelle elle travaillait depuis 20 ans déjà.
Comme je ne pouvais pas m’arrêter, je suis rapidement devenue coordinatrice junior de programmes, travaillant à temps partiel pendant ma première année d’université. Quatre ans et demi plus tard, lors de ma première année de master, j’ai décidé qu’il était temps d’explorer quelque chose de nouveau et j’ai trouvé un emploi directement lié à mon diplôme de licence – je suis devenue responsable financière de tous les comptes chinois d’une société internationale de vente au détail et de dropshipping. En même temps, j’étudiais le marketing numérique, et après j’ai commencé mon parcours dans le marketing. Deux ans et demi après, j’ai commencé à travailler dans l’une des cliniques de fertilité de Kiev, où j’ai rencontré mes partenaires, et il semble que j’ai trouvé le travail de mes rêves.

Depuis deux ans, nous aidons des personnes du monde entier à fonder une famille. Quelle est votre expérience dans ce domaine particulier ? Comme mentionné ci-dessus, je travaille dans le domaine de la procréation assistée depuis deux ans. Pour parler franchement, ce travail m’a trouvé par hasard, mais je suis tombée amoureuse de lui dès la première semaine. Au cours des deux dernières années, j’ai matché plus de 40 gestatrice avec leurs couples, et la plupart de ces jumelages se sont terminés par des grossesses et des naissances réussies.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

C’est la question la plus simple qui soit. Il n’y a pas de mots au monde pour expliquer le sentiment d’être impliqué dans la création d’une nouvelle vie, c’est-à-dire un nouveau-né précieux et une vie entièrement nouvelle et meilleure pour les futurs parents et les mères porteuses. Quels sont les aspects les plus difficiles ? Ce n’est pas un travail de bureau de 9 à 18 heures ; vous devez être joignable en permanence, qu’il s’agisse de 3 heures du matin ou de la veille de Noël. Et parfois, ce travail est source de stress, car chacun d’entre nous a beaucoup de responsabilités et se soucie sincèrement de la façon dont le processus va se dérouler. Malheureusement, certaines choses ne peuvent pas être contrôlées, et cela peut être à la fois difficile et frustrant.

Qu’est-ce qui vous plaît à Kiev ?

Je suis né et j’ai grandi à Kiev, tout comme mes parents et mes grands-parents. Toutes mes racines sont ici, et Kiev est la ville de mon cœur. C’est un mélange fantastique de vieille ville et de gratte-ciel, une mégapole bruyante avec plus de 1500 ans d’histoire. Kiev ne dort jamais, mais elle est aussi calme et paisible. Mes endroits préférés et à visiter absolument : Les parcs !


Nous avons de nombreux parcs ; mes préférés sont le parc Taras Shevchenko, le parc Mariinsky, le parc de la Gloire. Podil – l’un des plus vieux quartiers de Kiev Monastères : Lavra, Sofia Kyivska, cathédrale Mykhailivsky.
Restaurants – J’ai peur que cette interview ne se termine jamais si je nomme tous les endroits délicieux de Kiev 🙂 mais vraiment, la nourriture est fantastique ici.