Laurent et Rachel

Laurent et Rachel

Bonjour à tous,
Voici notre histoire.
Prenez le temps de vous asseoir au calme, car notre expérience est un peu longue à relater.
Après 5 ans de « FIV » infructueuses ; je vous passe les détails moraux et physiques pour mon épouse, notre dernière chance s’est tournée vers la « GPA » avec en première recherche, le choix du pays pour ce projet :

  • GRECE : administrativement trop flou et non structuré
  • RUSSIE : les mères porteuses ont des droits sur l’enfant jusqu’à la naissance. Elles font comprendre qu’elles peuvent garder le bébé ou alors il faut monnayer des suppléments pour récupérer l’enfant.
  • USA : bien structuré mais dissuasif financièrement.
  • UKRAINE : c’est le pays qui réunit à notre avis les meilleures cohérences entre tous les postes, très structurés (notaire, avocat, administration, maternité et ambassade). Tous ces organismes sont très organisés, très réactifs et rapides. Financièrement très accessible.

Nous décidons alors de commencer une recherche plus précise en Ukraine.
Nous n’avons aucune adresse fournie par des docteurs en France, très frileux dans ce domaine.
Quelques interlocuteurs de différents établissements de GPA nous ont convaincu financièrement par leurs propositions de formules ; mais pour certains, après étude approfondie de chaque poste, nous nous apercevons qu’ils ne maîtrisent pas de façon complète leur sujet et ne font pas d’efforts.


Une seule personne, HELENE, est sortie du lot. Elle nous a fourni des réponses claires, précises et assurées, se rapprochant des spécialistes (docteurs, laboratoires…) avec lesquels elle est en contact permanent pour trouver les réponses aux questions auxquelles elle ne pouvait pas répondre directement.
Rassurés par son approche, nous avons entamés notre projet début 2019 avec l’ancienne société d’Hélène dont elle a été employée jusqu’à la fin de l’été 2020.


Nous avons été bien entourés par Hélène pour les démarches administratives et demandes médicales des docteurs. Ceux-ci ont mis en place des protocoles clairs et très élaborés pour augmenter les probabilités de réussites, chose qui n’existe pas en France malheureusement.

En finalité, de façon incroyable, nous n’avons obtenu que de très bons résultats, entraînant 9 embryons après 7 à 6 jours de maturation et 6 après examen DPI (qui n’existe pas en France et qui éviterait beaucoup de fausses couches).
S’en est suivie l’implantation de la « mère porteuse » qui tombe enceinte après deux tentatives.
Jusque-là tout va bien. Nous vivons un rêve éveillé.


Mais la pandémie mondiale COVID 19 débarque et là, fermeture des frontières, etc…. Les couples ne peuvent plus venir en Ukraine.
De plus, toujours en raison de la pandémie, nous avons subi une grosse désillusion avec l’importante société de GPA qui nous suivait jusque-là et qui a montré des faiblesses et une mauvaise gestion financière au détriment des couples et des équipes.
Hélène, égale à elle-même, (comme on dit : la première impression est la bonne) a repris le flambeau et a eu la volonté et le courage de créer la société NEST AND CO avec son équipe de collaboratrices sur place à KIEV, également très professionnelles et avec beaucoup d’empathie.
Ensembles, elles ont permis à beaucoup de couples dans le même cas que nous, ainsi que les mères porteuses en péril de faire aboutir les projets en cours.
La politique de la toute jeune et nouvelle sté NEST AND CO privilégie une structure à taille humaine et qualitative, en adéquation avec ces projets humains.
Le circuit court, humain et de qualité mis en avant par NEST AND CO respecte les couples qui font appel à ses services avec pour seul objectif de les aider, les réconforter, les accompagner au mieux dans l’aboutissement de leur projet et de leur apporter de la joie et du bonheur.


Après ce parcours long et difficile, semé d’embûches, nous avons résisté et atteint notre plus beau rêve. Aujourd’hui, depuis fin mars 2020, nous sommes comblés par notre merveilleuse petite Laura qui aura bientôt deux mois.


Merci à Chrystina, notre merveilleuse mère porteuse, très douce et très impliquée.
Merci à Alena, notre ange gardien, qui pendant notre long séjour à KIEV a toujours été à nos côtés pour palier à tout (guide, traductions, accompagnement, soutien, relations avec les différents organismes ukrainiens …).
Merci à Annia qui a veillé sur Chrystina comme une maman avec douceur et fermeté.
Merci à Hélène pour sa bienveillance, son empathie, son écoute, sa patience et son professionnalisme. Grâce à son implication sans limite et à sa détermination sans faille, elle a permis de faire aboutir notre projet.
Voici notre histoire qui nous l’espérons, donnera de l’espoir à de futurs parents.